Phare de l’île Vierge

Phare de l’île Vierge

L'ancien phare et l'actuel phare de l'île Vierge (Finistère).
L’ancien phare et l’actuel phare de l’île Vierge (Finistère).

Localisation : île Vierge, au large de Kastellac’h (Finistère)
Année de construction : 1902
Automatisation : 2010
Statut patrimonial : classé monument historique depuis 2011
Hauteur : 82,5 mètres, le phare le plus haut du monde
Nombre de marches : 397

Construit sur l’îlot rocheux dont il porte le nom, le phare de l’île Vierge dépend administrativement de la commune de Plouguerneau, dans le Finistère nord (Bretagne). Il est le plus haut phare du monde. Mis en service en 1902 et automatisé depuis 2010, il n’est plus gardienné, mais il est ouvert au public : on peut notamment le visiter pendant les vacances scolaires.

L’île Vierge serait un ancien sanctuaire druidique… Elle n’est aujourd’hui habitée que par des oiseaux, qui en ont fait un lieu de nidification idéal, tout comme sur l’île du Pilier, en Vendée.


Histoire du phare de l’île Vierge, et de son ancien phare

L’île Vierge doit sans doute son nom à la chapelle dédiée à la Vierge construite à l’Aber Wrach par les frères mineurs cordeliers de l’Observance. Au seizième siècle, ces derniers ont établi un couvent sur l’île Vierge et y ont vécu une soixantaine d’années avant de se rabattre sur l’abbaye des Anges à l’Aber Wrach, petit hameau à l’embouchure du fleuve éponyme.

L’île Vierge accueille les fondations de son premier phare à partir de 1842. La construction dure trois ans et s’achève à son allumage le 15 août 1845. Cette tour carrée de 33 mètres de hauteur est réalisée en pierres de taille sur le point culminant de la partie est de l’île.

Mais une quarantaine d’années plus tard, sa portée lumineuse s’avère trop faible. La construction d’un second phare est envisagée dès 1882, mais autorisée seulement 14 ans plus tard, en 1896. Les travaux commencent l’année suivante et s’étendent jusqu’en 1902. 

Ce second phare, de forme cylindrique, est lui aussi construit en pierres de taille. Du haut de ses 82,50 mètres, il est le plus grand phare d’Europe. À l’intérieur, l’escalier en colimaçon est entouré d’un remarquable manteau d’opaline bleu azur.

Son feu brille pour la première fois le 1er mars 1902. Plusieurs opérations d’électrification et de rénovation sont menées tout au long du vingtième siècle, jusqu’à l’installation du télé-contrôle début 2010. Remplacés par l’automatisation, les derniers gardiens du phare de l’île Vierge partent le 29 octobre 2010.


Articles des Pharôdeurs :


Suivez-nous sur les réseaux sociaux !
➠ Twitter : @lespharodeurs
➠ Facebook : /lespharodeurs
➠ Instagram : @lespharodeurs