Phare des Dames

Phare des Dames

Phare de la pointe des Dames, dans le bois de la Chaize, au nord-est de l'île de Noirmoutier. Photo : Gwenn Besson
Phare de la pointe des Dames, dans le bois de la Chaize, au nord-est de l’île de Noirmoutier. Photo : Gwenn Besson

Localisation : pointe des Dames, nord-est de l’île de Noirmoutier
Année de construction : 1867
Automatisation : 2002
Statut patrimonial : inscrit monument historique depuis 2011
Hauteur : 18,70 mètres
Caractéristiques : un éclat long suivi de deux éclats courts toutes les 12 secondes ; feux à secteurs rouges et verts

Au nord-est de l’île de Noirmoutier, le bois de la Chaize recouvre une partie de la pointe des Dames. Une lanterne culmine au-dessus des arbres et domine toute l’île : c’est le phare des Dames. C’est le seul phare présent sur l’île, bien que Noirmoutier soit responsable d’un autre feu, au nord-ouest : le phare de l’île du Pilier.


Histoire du phare des Dames

Le phare des Dames voit le jour en 1867. Il s’agit d’une tourelle carrée avec un corps de logis, ce qui en fait une maison-phare, qui dispose également d’un jardin, d’un puits… et d’un menhir. Elle est entièrement repeinte en blanc en 1910.

Jusque-là munie d’un feu fixe à secteurs rouge et blanc, elle est équipée d’un feu à 3 occultations toutes les 12 secondes, en secteurs blanc, rouge et vert.

Le phare des Dames est automatisé et télé-contrôlé à partir de 2002. Il est toujours habité et n’est donc pas ouvert au public.


Suivez-nous sur les réseaux sociaux !
➠ Twitter : @lespharodeurs
➠ Facebook : /lespharodeurs
➠ Instagram : @lespharodeurs