Préservation et restauration

Préservation et restauration

Au fil du temps, certains phares sont devenus les emblèmes d’une ville, d’une île, d’un territoire. On constate ce phénomène surtout en Bretagne, où se réunit la plus forte concentration de phares. Ils font désormais partie du paysage : la pointe Saint-Mathieu, le Petit-Minou, Penmarc’h… tous ces lieux n’auraient pas la même allure sans leurs phares.

Les habitants y sont attachés, et ils sont nombreux à regretter l’abandon dont certains phares sont victimes, faute de moyens financiers ou tout simplement d’attention. Ainsi, des pétitions sont mises sur pied, des associations sont créées, des voix s’élèvent : de petites communes mènent de grands combats pour préserver leurs phares…