Journées du Patrimoine : le phare du Petit-Minou dévoile ses secrets

Journées du Patrimoine : le phare du Petit-Minou dévoile ses secrets

Les 15 et 16 septembre 2018 se tiendra la 35ème édition des Journées européennes du Patrimoine, sur le thème de “l’art du partage”. L’occasion de visiter de nombreux monuments, édifices et autres lieux qui ne sont habituellement pas ouverts au public. Cette année, le célèbre phare du Petit-Minou, en Bretagne, ouvrira ses portes pour la première fois.


La lanterne rouge du phare du Petit-Minou.
La lanterne rouge du phare du Petit-Minou.

Sur la côte nord de la rade de Brest se tient le phare du Petit-Minou. En s’alignant avec le phare du Portzic, il guide les marins qui se rendent jusqu’à la capitale du Finistère. Son secteur rouge indique la présence du plateau rocheux des Fillettes, d’où le procédé mnémotechnique et un poil tendancieux souvent utilisé par les marins :

Le Minou rougit quand il couvre les Fillettes.

Construit sur les rochers, on y accède par un chemin en pierres qui passe au-dessus de l’eau. Cette configuration en a fait un phare emblématique en France, très apprécié des photographes, et a même été utilisé par la SNCF pour illustrer une de ses publicités. Néanmoins, il ne fait pas partie des nombreux phares à terre que l’on peut visiter.

Le phare du Petit-Minou ouvert au public pour les Journées du Patrimoine

Fin août, le Télégramme annonçait que les réservations pour visiter le phare du Petit-Minou étaient ouvertes. C’est la première fois que cet édifice renommé s’ouvre au public. L’événement, organisé par la municipalité de Plouzané, s’inscrit dans le cadre des Journées européennes du patrimoine les 15 et 16 septembre 2018.

Les 200 places gratuites ont vite été prises d’assaut, en moins d’une heure selon Ouest France. Elles sont limitées en raison des règles de sécurité à l’intérieur du phare, qui ont nécessité quelques aménagements et des mises aux normes pour accueillir le public dans de bonnes conditions. De plus, 25 bénévoles de la ville de Plouzané seront présents pour encadrer les visites.

Le patrimoine des phares mis en lumière

Le phare du Petit-Minou fait partie du paysage. Mais, comme tous les autres phares, il est essentiel que ce patrimoine soit sauvegardé et, surtout, valorisé : non seulement en raison de son utilité quant à la navigation, mais aussi parce que c’est un bâtiment historique, qui éclaire depuis 1848 et est devenu le symbole de la ville de Plouzané.

Le phare du Petit-Minou et sa fameuse arche de pierre.
Le phare du Petit-Minou et sa fameuse arche de pierre.

L’enthousiasme du public, qui s’est empressé de réserver ses places pour visiter le phare du Petit-Minou, est de très bon augure. On espère que ces Journées du Patrimoine seront le point de départ de la nouvelle vie de ce monument emblématique, et que ce succès donnera lieu à une ouverture plus permanente. Le public est souvent attiré par le panorama qui se découvre en haut des phares, ce qui est alors l’occasion d’en apprendre davantage sur les bâtiments, leur fonctionnement, leur place dans la signalisation maritime, mais aussi sur la vie des anciens gardiens de phare.

Tout comme Saint-Mathieu, Eckmühl et de nombreux autres, le phare du Petit-Minou serait un ambassadeur formidable pour sensibiliser le public à la sauvegarde du patrimoine des phares… et les Pharôdeurs croisent les doigts pour qu’à long terme, il soit régulièrement ouvert aux visites !


En savoir plus : Journées du patrimoine. Le phare du Minou ouvert ! (Le Télégramme, 29 août 2018)

Retrouvez la liste des phares visitables pour les journées du patrimoine 2018 sur le site de la DIRM-NAMO (Direction interrégionale de la mer – Nord-Atlantique – Manche Ouest)

Photographies : Gwenn Besson – octobre 2016.

Les commentaires sont clos.