Au Japon, un phare français fête ses 150 ans

Au Japon, un phare français fête ses 150 ans

Le 19 janvier, un phare à l’autre bout du monde a fêté ses 150 ans. Il s’agit du phare de Nojimazaki, au Japon, construit par des ingénieurs français. L’histoire des phares dépasse les frontières des pays…


Il y a une semaine, le 19 janvier, un phare japonais fêtait ses 150 ans : le phare de Nojimazaki. Il s’est écroulé lors du grand tremblement de terre de Kanto, en 1923. Un second phare a été construit à côté.

Phare au Japon
Phare au Japon

Sa plaque commémorative a été conservée. Rédigée en japonais et en français, elle témoigne de la date d’allumage du phare, un ouvrage auquel ont participé des ingénieurs français. Les quatre plus anciens phares du Japon ont d’ailleurs été construits par des ingénieurs français : les phares de Kannon Saki, Nozima Saki, Shinagawa et Zyoga Shima.

Phare au Japon
Phare au Japon
Phare au Japon
Phare au Japon
Phare au Japon

Toutes ces informations et photos proviennent de Taisokujo, un internaute japonais très actif pour sur le sujet des phares. Nous discutons souvent avec lui par l’intermédiaire de Twitter. Ces échanges sont riches et passionnants, et sont l’occasion d’en apprendre toujours plus sur les phares… Et, en l’occurrence, sur ces lumières françaises qui éclairent à l’autre bout du monde !


Suivez-nous sur les réseaux sociaux !
➠ Twitter : @lespharodeurs
➠ Facebook : /lespharodeurs
➠ Instagram : @lespharodeurs

Les commentaires sont clos.